En règle générale, le froid est utilisé pour diminuer la douleur et contrôler l’inflammation alors que la chaleur favorise la guérison, la diminution des tensions musculaires et des raideurs.

 

Doit-on favoriser le chaud ou le froid pour un torticoli, une tendinite, un mal de dos ou pour les douleurs musculaires? Quels sont les cas les plus courants où l’utilisation du chaud ou du froid constitue une étape importante de la guérison et de la gestion des symptômes? Voici ce que nous vous recommandons ! 

Chaud ou froid?

Habituellement, le froid est utilisé dans les 3 premiers jours suivants une blessure afin de diminuer la douleur et de contrôler l’inflammation, et ce, si les symptômes sont exagérés ou incommodants. Une fois les symptômes contrôlés, la chaleur est utilisée pour favoriser la guérison, diminuer les douleurs, les tensions musculaires et les raideurs. Au cours du processus de guérison, il est possible d’appliquer à nouveau du froid s’il y a aggravation des symptômes inflammatoires et des douleurs.

Pour un torticoli

Pour des douleurs au cou ou pour un torticoli, la chaleur est souvent la modalité la plus utilisée. Elle peut aider à atténuer les douleurs et à augmenter la mobilité en favorisant une diminution des raideurs, des spasmes et des tensions musculaires. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin.

Certaines personnes auront un meilleur soulagement des douleurs au cou avec l’application de froid, et ce, souvent lorsqu’il y a présence d’enflure ou de sensation de brûlure. Pour un traitement par le froid, enveloppez la source de froid dans une serviette humide et appliquez 12 à 15 minutes. Répétez au besoin.

Pour une douleur au genou

Dans le cas d’une blessure au genou occasionnée par un accident ou un traumatisme, si la douleur et l’inflammation sont exagérées ou incommodantes, le froid peut être utilisé dans les 3 premiers jours suivants l’événement afin d'aider à atténuer ces symptômes. Enveloppez la source de froid dans une serviette humide et appliquez 12 à 15 minutes. Répétez aux 2-3 heures ou au besoin.

Une fois les symptômes contrôlés, la chaleur peut être utilisée pour favoriser la guérison, diminuer les tensions musculaires et les raideurs. La chaleur permet ainsi de diminuer la douleur créée par ces symptômes. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin. Au cours du processus de guérison, il est possible d’appliquer à nouveau du froid s’il y a aggravation des symptômes inflammatoires et des douleurs.

Pour une douleur au genou en lien avec des positions ou des activités, la modalité utilisée peut dépendre de la cause de cette douleur. Vous pouvez utiliser ce qui vous fait du bien et n’aggrave pas vos symptômes. 

Pour une tendinite

Vous avez des douleurs et/ou de l’enflure à un tendon suite à un accident ou à un traumatisme ? Ou encore les symptômes sont apparus graduellement ? Si vos symptômes sont exagérés ou limitants, le froid peut être appliqué dans les 3 premiers jours suivant le début des symptômes. Enveloppez la source de froid dans une serviette humide et appliquez 12 à 15 minutes. Répétez aux 2-3 heures ou au besoin.

Une fois les symptômes contrôlés, la chaleur peut être utilisée pour favoriser le métabolisme et la guérison ainsi que pour diminuer les tensions musculaires et les raideurs. La chaleur permet ainsi de diminuer la douleur créée par ces symptômes. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin. Au cours du processus de guérison, s’il y a aggravation des symptômes, la glace peut être utilisée de nouveau jusqu’à ce que ceux-ci diminuent.

Sur une contracture ou douleur musculaire

Lors d’une douleur musculaire suite à un accident ou à un traumatisme, il peut y avoir une contusion, un claquage ou une déchirure musculaire. Si les douleurs et l’enflure sont exagérées ou limitantes, le froid peut être appliqué dans les 3 premiers jours suivant l’événement. Enveloppez la source de froid dans une serviette humide et appliquez 12 à 15 minutes. Répétez aux 2-3 heures ou au besoin.

Une fois les symptômes contrôlés, la chaleur peut être utilisée pour favoriser le métabolisme et la guérison, pour diminuer les tensions musculaires et les raideurs. La chaleur permet ainsi de diminuer la douleur créée par ces symptômes. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin. Au cours du processus de guérison, s’il y a aggravation des symptômes, la glace peut être utilisée de nouveau jusqu’à ce que ceux-ci diminuent.

Lors d’une douleur musculaire apparue suite à un effort musculaire (exemple, un entraînement au gym), la douleur se résorbe souvent en quelques jours. Cependant, si la douleur, la raideur ou la courbature est incommodante, une source de chaleur peut être appliquée. Un bain ou une douche chaude peut procurer un soulagement suffisant. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin. 

Chaud ou froid pour le mal de dos

Dans le cas d’une douleur sciatique

Une douleur en lien avec le nerf sciatique peut provenir de différentes causes et se faire sentir dans la fesse et/ou la jambe. Dans plusieurs cas, il peut y avoir des tensions musculaires associées. Celles-ci peuvent être soulagées par l’application d’une source de chaleur. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 15 à 20 minutes et répétez au besoin.

Douleur lombaire

Dans le cas de douleur au dos, la chaleur est souvent la modalité qui soulage le plus. Elle peut aider à atténuer les douleurs en favorisant une diminution des raideurs, des spasmes et des tensions musculaires. Pour un traitement de type enveloppement, sac, ou bouillotte, appliquez entre 20 à 30 minutes et répétez au besoin

Certaines personnes auront un meilleur soulagement des douleurs lombaires avec l’application de froid, et ce, souvent lorsqu’il y a présence d’enflure ou de sensation de brûlure. Pour un traitement par le froid, enveloppez la source de froid dans une serviette humide et appliquez 12 à 15 minutes. Répétez au besoin.

Comment traiter une blessure par le chaud ou le froid

Les réactions provoquées soit par la chaleur soit par le froid permettent une guérison et un soulagement plus rapide d’une blessure. Voici quelques informations supplémentaires pour vous :

Pourquoi mettre de la chaleur sur une blessure?

Les effets de l’application de la chaleur :

  • Effets vasodilatateurs
  • Augmente localement la circulation sanguine
  • Augmente le métabolisme cellulaire
  • Atténue la douleur et la raideur
  • Relaxe les muscles
  • Favorise l’élasticité des tissus

Il est possible d’utiliser différentes sources de chaleur :

  • Enveloppement chaud
  • Sac de gel ou sac magique chauffé
  • Bain ou douche chaude, bouillotte
  • Couverture ou coussin électrique
  • Bain tourbillon
  • Bain ou enveloppement de paraffine
  • Lampe infra-rouge

Attention au risque de brûlure !

Pourquoi mettre de la glace sur une blessure?

Les effets de l’application de froid sur une blessure:

  • Effets vasoconstricteurs
  • Diminue localement la circulation sanguine
  • Réduit les risques de saignements internes
  • Limite l’inflammation et le gonflement
  • Atténue la douleur
  • Réduit les spasmes musculaires
  • Induit une raideur temporaire

Il est possible d’appliquer du froid sur une blessure de plusieurs façons:

  • Sac magique gelé
  • Sac hermétique avec de la glace concassée ou de la neige
  • Sac de légumes congelés
  • Bain de glace
  • Massage avec cubes de glace 

 

Attention au risque d’engelure !

 

Autre traitement complémentaire 

 

Bains contrastes

Les bains contrastes consistent en l’immersion du pied, de la cheville, de la jambe ou de la

main en alternance dans l’eau froide et dans l’eau chaude. Il engendre un effet de pompage pour activer la circulation. Cette modalité est particulièrement utile pour l’enflure persistante.

Méthode

  • Remplir un bac d’eau froide (13-18°C : eau très froide avec glaçon) et un bac d’eau chaude (38-43°C : à la limite du tolérable sans risque de brûlure).
  • Immerger complètement l’extrémité atteinte dans l’eau chaude 1 minute. 
  • Immerger ensuite dans l’eau froide 30 secondes.
  • Répéter pour un total de 15 minutes?, 1-2x par jour

Si vous ressentez principalement de la raideur, terminez par l’eau chaude.

Si vous ressentez de la douleur et avez une enflure persistante, terminez par l’eau froide.

Contre indications et précautions pour l’application de chaleur ou de froid

Le traitement par le froid ou la chaleur est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Problème de circulation à l’endroit d’application 
  • Problème de sensibilité à l’endroit d’application
  • Trouble cognitif ou de communication
  • Thrombose veineuse profonde/thrombus/ embolie
  • Tuberculose 

Faites preuve de précaution dans l’application de froid ou de chaleur si vous avez des problèmes cardiaques.

N’appliquez pas de froid si vous souffrez de :

  • Hypersensibilité au froid (Raynaud, cryoglobulonémie, hémoglobinurie)
  • Urticaire au froid
  • Anémie
  • Hypertension sévère
  • Nerfs en regénération
  • Plaie chronique à l’endroit d’application 

Faites preuve de précaution dans l’application de froid dans les cas suivants :

  • Hémorragie
  • Hypertension
  • Infection
  • Peau endommagée

N’appliquez pas de chaleur si vous souffrez de :

  • Hémorragie ou être à risque d’en faire
  • Maladie de la peau (ex. eczéma) à l’endroit d’application
  • Peau endommagée ou d’une peau fragilisée par radiothérapie à l’endroit d’application
  • Tumeur ou cancer à l’endroit d’application
  • Infection à l’endroit d’application 

Faites preuve de précaution dans l’application de chaleur si vous êtes enceinte ou dans la région cervicale antérieure.

En conclusion, le plus important est d’utiliser une modalité qui soulage vos symptômes et qui vous apporte du bien-être. L’application de glace ou de chaleur ne doit pas augmenter vos symptômes. Si après quelques jours, votre blessure ne semble pas s’améliorer, si elle est limitante ou vous voyez

qu’elle tarde à guérir, il est suggéré de consulter un professionnel de la santé afin de

favoriser une guérison optimale. Il est possible, sauf indication contraire de vos assurances,

de consulter un professionnel de la physiothérapie sans avoir vu au préalable un médecin.

Prenez rendez-vous

Rimouski

Clinique physio ergo Sylvain Trudel
Clinique des Commotions cérébrales
CIREQ
Clinique de l'Enfance

333, av. de la Cathédrale, 3e étage
Rimouski (Québec) G5L 5J5

Téléphone : 418 721-0027
Télécopie : 418 723-7911

clinique.rimouski@sylvaintrudel.com

Amqui

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

37, St-Benoît Est, bureau 22
Amqui (Québec) G5J 2B8

Téléphone : 418 629-4833
Télécopie : 418 629-1386

clinique.amqui@sylvaintrudel.com

Mont-Joli

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

1665, boulevard Gaboury
Mont-Joli (Québec) G5H 3J1

Téléphone : 418 775-2808
Télécopie : 418 775-6490

clinique.montjoli@sylvaintrudel.com