COVID 19 Bandeau

  • Taille du texte
  • A+
  • A-

Vos bras commencent à être fatigués de porter continuellement votre enfant et cela vous empêche de réaliser vos activités à la maison. Le portage peut être une solution pour vous. 

Le petit bébé est fait pour être tenu et agrippé sur la hanche. Contrairement aux animaux nidicoles, qui restent au nid (ex : souris), ou nidifuges, qui suivent le parent (ex : chevaux), le bébé humain fait partie de la catégorie des petits portés, soient les êtres vivants qui restent au nid, le nid étant le parent. À cet effet, lorsque l’humain est devenu bipède, les hanches des femmes se sont élargies, permettant au bébé de mieux s’agripper. La position physiologique du bébé, avec les jambes écartées, permet aussi au bébé de bien tenir sur la hanche. La vision de la parentalité a beaucoup changé au-travers des siècles, mais on peut définitivement dire que nous assistons à un regain de popularité du portage depuis quelques années. Quels sont les bienfaits du portage pour le bébé? Pour la maman? Y a-t-il des risques à porter son enfant?

L’importance du toucher chez le bébé

Au début du siècle, le taux de décès des bébés des orphelinats américains dépassait les 60%. Puis, quelqu’un suggère qu’on les prenne dans les bras plusieurs fois par jour. Selon un article de Ribeyron (1991), l’hôpital de New York, où ce régime de soins maternels avait été institué, le taux de mortalité des enfants de moins de 1 an chuta sous les 10%. Il a ainsi été démontré que l’absence de contact pendant les huit premiers mois de la vie où le système nerveux est le plus réceptif et où les autres modalités sensorielles sont encore insuffisamment développées peut provoquer l’irréparable.

À la naissance, bébé est tout en peau. Le toucher est le seul sens pleinement développé. Les récents travaux de Tiffany Fields, du Medical School de l’Université de Miami, ont démontré que le toucher est une nourriture essentielle aux nouveau-nés. En effet, dans 47% des cas, les bébés nés prématurément et massés pendant 15 minutes 3 fois par jour ont pris du poids plus vite que les bébés laissés à eux-mêmes. Selon diverses recherches, les stimulations tactiles sont nécessaires au développement du système immunitaire, digestif et respiratoire du nouveau-né. Le développement du système nerveux central dépend aussi des stimulations tactiles et les autres sens se développeront d’autant mieux.


Meggie Campagna Bébé dans les bras

Les bienfaits du portage

On sait maintenant que les bienfaits du portage sont nombreux, et ce, autant pour le parent que pour l’enfant. Pour le parent, le portage a d'abord un côté pratique; il permet de libérer les mains. Il facilite aussi l'allaitement de par la proximité parent-enfant, améliore le lien d'attachement et augmente la confiance en nos compétences parentales. Les études démontrent également qu’on a besoin de 16% plus d’énergie pour porter un bébé dans nos bras que dans un porte-bébé. Cette dépense énergétique est plus importante que celle requise pour allaiter!

Pour le bébé, il a été démontré que le portage permet un meilleur développement général. En augmentant l'exposition au mouvement, il permet un meilleur développement de l'équilibre, améliore le sommeil et diminue les pleurs de bébé. En augmentant l'exposition au toucher, le portage permet, entre autres, de faciliter et d'améliorer le processus de myélinisation du système nerveux, d'augmenter la prise de poids et d'améliorer les capacités du système immunitaire. Finalement, en augmentant la proximité parent-enfant, le portage permet de diminuer le stress chez le bébé, mais aussi de faciliter les apprentissages, particulièrement en lien avec le développement du langage.

Le portage peut aussi être utilisé à titre thérapeutique. En effet, suite à un accouchement difficile, lorsqu'il y a des difficultés d'allaitement ou lorsque l'attachement est fragile, le portage peut être recommandé, en raison des nombreux bienfaits décrits plus haut. Il peut aussi être recommandé suite à une blessure ou lors d'une tendinite chez l’un des parents, pour un parent souffrant de fibromyalgie ou utilisant un fauteuil roulant ou une marchette. Pour le bébé, le portage peut être utilisé, entre autres, pour diminuer les risques de plagiocéphalie, diminuer les problématiques en lien avec un torticolis congénital et/ou une dysplasie de la hanche et contribuer au traitement de l’hypotonie (manque de tonicité musculaire). 

La position physiologique de portage

Lorsque l’on porte un enfant dans nos bras, la position est généralement physiologique. L’enfant se positionne naturellement en position d’agrippement sur le porteur. De cette façon, il est actif dans le portage. Même un bébé qui n’a pas encore un bon maintien de sa tête peut, dans cette position, la mobiliser selon ses besoins. Il est confortable, tout comme son parent. 

Le porte-bébé sert à remplacer les bras. L’enfant est dans une position confortable, contre le porteur, maintenu par un tissu. Il est important de se rappeler qu’on ne met pas bébé dans le porte-bébé; le porte-bébé sert plutôt à tenir bébé contre le porteur.

Le portage, c’est PHYSIO!

  • Position : Les genoux sont plus hauts que les fesses grâce à un bassin basculé (les jambes forment un « M »), un dos bien arrondi. La tête, la colonne et le bassin sont alignés et les mains à portée de visage. L’enfant est assis et non suspendu;
  • Hauteur de bisous : On peut facilement embrasser bébé… et ainsi s’assurer qu’il respire bien;
  • Yeux : Le visage de bébé est visible en tout temps. La tête du bébé devrait être à l’extérieur du porte-bébé;
  • Soutenu : Le porte-bébé doit être ajusté autour de bébé de telle manière que bébé ne gigote pas ou ne s’affaisse pas. Le soutien se fait d’un genou à l’autre. Il faut s’assurer d’avoir une grandeur d’ouverture suffisante pour les jambes afin de ne pas bloquer la circulation sanguine;
  • Intact : Le porte-bébé est en parfait état;
  • Oxygène : Les voies respiratoires doivent être dégagées. Il est possible de glisser 2 doigts entre le menton et le buste de bébé.

Position portage physiologique bébé première année dos

Portage physiologique posture bébé profil

Modèles

Il existe une panoplie de modèles de porte-bébé. Il est donc possible que chaque parent trouve son compte. Que vous utilisez une écharpe, un porte-bébé préformé, un Slingou un porte-bébé Mei Tai, une bonne utilisation et une position optimale est recommandé. À notre avis, il n’y a pas un modèle parmi ceux-ci recommandés plus spécifiquement. Le parent devrait choisir son porte-bébé selon son habileté à l’utiliser. Ainsi, pour ceux qui sont un peu plus craintif, l’utilisation d’un porte-bébé préformé s’avère une belle alternative. Nous conseillons tout de même aux parents qui utilisent un porte-bébé préformé de s’assurer que celui-ci permet de respecter la posture physiologique de l’enfant. Certains modèles sur le marché ne permettent pas d’avoir le positionnement optimal pour le nouveau-né. 

portage physio

Confort de papa ou maman

L’ajustement et le positionnement du porte-bébé sur le parent sont également nécessaires afin de prévenir l’apparition de douleur. Pour le porte-bébé préformé, certains modèles présentent plusieurs ajustement, comparable au sac à dos, permettant un ajustement optimal au parent, au-dessus des hanches. Nous vous conseillons de bien suivre les indications du fabricant et nous offrons notre support au besoin. 

Certains mythes et certaines craintes face au portage

  • Le portage est dangereux, car il augmente les risques de mort subite du nourrisson.
    Les bébés de 0 à 4 mois sont particulièrement vulnérables à l’asphyxie positionnelle, c’est-à-dire une forme d'asphyxie qui se produit lorsqu'une personne est dans une position qui l'empêche de bien respirer. La prématurité, l’hypotonie, un faible poids ou le fait de placer régulièrement un bébé dans un siège incliné sont tous des facteurs qui augmentent les risques d’asphyxie chez le bébé. Souvent considérée comme un risque associé au portage, il est important de mentionner que ce type d’asphyxie peut aussi se produire dans le siège d’auto, la balançoire pour bébé, la poussette, le parc, le lit de bébé ou les exerciseurs. Si le porte-bébé est bien utilisé, le petit bébé sera à portée de bisou de son parent, ce qui permet de vérifier régulièrement que les voies respiratoires sont bien dégagées et que bébé respire bien. Le fait de bien respecter la position physiologique du bébé vient aussi aider à diminuer le balancement de la tête et favoriser l’ouverture des voies respiratoires. 
  • Il n’est pas bon pour la maman de porter son bébé trop tôt, après l’accouchement.
    C’est à la maman de déterminer si ses abdominaux sont assez forts pour porter debout. Dans les premiers jours, papa peut porter debout, mais il est mieux pour maman de porter en position assise ou semi-assise. Le portage doit rester confortable.
  • Les risques de chute, pour le bébé et/ou le porteur, sont élevés.
    Plusieurs parents sont inquiets de chuter ou de voir leur bébé chuter lorsqu'ils font du portage. Sachez que moins de 1,5% des chutes en lien avec les équipements pour bébé sont causées par les porte-bébés. Toutefois, assurez-vous en tout temps d'avoir une bonne vision lorsque vous faites du portage; un bébé plus grand pourrait être davantage porté à la hanche ou au dos pour cette raison.
  • Je ne peux pas porter mon enfant, car il fait du reflux.
    Le bébé souffrant de reflux gastro-œsophagien est généralement inconfortable en position sur le ventre ou en "grenouille". Toutefois, il vous est encore possible de porter. Vous pouvez d'abord lever moins haut les genoux, puis supporter toute la cuisse jusqu'aux genoux avec le tissu. Les positions du Bouddha, où bébé est placé en indien, face au monde, dans une écharpe ou un porte-bébé de type « ring sling » peuvent aussi être recommandées. Finalement, il vous est aussi possible de porter bébé face à vous, en serrant un peu moins l'ourlet supérieur de votre porte-bébé. N’hésitez pas à contacter une monitrice de portage certifiée à ce sujet.
  • Il est dangereux de porter bébé au dos trop tôt.
    Jusqu'à 4 mois, les risques d'asphyxie positionnelle pour le bébé sont plus élevés. Lorsque bébé est au dos, il est plus difficile pour le parent de voir si son enfant a une bonne posture et s'il respire bien. C'est pourquoi il est habituellement recommandé d'attendre que bébé soit capable de passer seul de la position couchée à la position assise avant de débuter le portage au dos. Ainsi, bébé pourra se replacer seul s'il est inconfortable.

Quand bébé ne veut pas être porté

Il arrive parfois que bébé pleure, se tortille ou se repousse lorsque le parent tente de le placer dans le porte-bébé. Le parent se décourage alors et n'ose pas continuer. Voici quelques pistes pour vous aider si tel est le cas.

Premièrement, n'oubliez pas que cette expérience est nouvelle pour votre bébé. Il ne sait pas encore ce qui l'attend et quel plaisir il pourra en retirer. Essayez donc au moins trois fois le même nouage avec le même porte-bébé avant de penser que votre bébé n'aime pas ça. Donnez-lui le temps de faire ses repères. N'hésitez pas à bouger, respirer, marcher et/ou chanter pour rassurer bébé et acceptez d'écourter votre portage les premières fois, et ce, même si le temps d'installation est plus long que le temps du portage.

Deuxièmement, demandez-vous si vous ressentez de la maladresse ou de l'insécurité lorsque vous tentez de porter votre enfant ou d'ajuster votre porte-bébé. Les bébés ressentent le stress de leur parent. Il est en phase avec vous, reçoit vos émotions et les extériorise. Soyez donc attentif à un manque de confiance en vous, la peur du jugement ou un besoin de rechercher la perfection. Trouvez de la compassion pour vous, comme parent, et tentez de diminuer la pression de la réussite en envisageant d'autres stratégies que le portage pour répondre à vos besoins ou ceux de votre enfant. 

Troisièmement, n'oubliez pas que, comme pour toutes les autres facettes de la vie avec un bébé, la fatigue, un inconfort physique (ex: constipation, reflux, hypersensibilité pou tension dans les hanches) ou le fait d'avoir trop chaud peuvent nuire à l'expérience de portage. Choisissez donc les meilleurs moments pour pratiquer, alors que bébé et le parent ont bien dormi et ont bien mangé. Attachez les cheveux longs, enlevez une couche de vêtement et amusez-vous! N'oubliez pas que chaque expérience de portage positive compte, même si celle-ci est très courte.

Bon portage!

Meggie Campagna et Stéphanie Landry-Cimon, ergothérapeutes

Source:
Le portage physiologique, Cabinet d'ostéopathie Alexandra Richard

 

Rimouski

Clinique physio ergo Sylvain Trudel
Clinique des Commotions cérébrales
CIREQ
Clinique de l'Enfance

333, av. de la Cathédrale, 3e étage
Rimouski (Québec) G5L 5J5

Téléphone : 418 721-0027
Télécopie : 418 723-7911

clinique.rimouski@sylvaintrudel.com

Amqui

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

37, St-Benoît Est, bureau 22
Amqui (Québec) G5J 2B8

Téléphone : 418 629-4833
Télécopie : 418 629-1386

clinique.amqui@sylvaintrudel.com

Mont-Joli

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

1665, boulevard Gaboury
Mont-Joli (Québec) G5H 3J1

Téléphone : 418 775-2808
Télécopie : 418 775-6490

clinique.montjoli@sylvaintrudel.com