COVID 19 Bandeau

  • Taille du texte
  • A+
  • A-

Votre mâchoire vous fait mal ? Elle craque souvent ? Vous ressentez des douleurs au visage, au cou ou même à la tête ? La mâchoire (ou l’articulation temporo-mandibulaire) est une articulation qui est peu connue, mais qui incommode malheureusement plusieurs d’entre nous.

 

Quels problèmes peuvent se développer à la mâchoire (articulation temporo-mandibulaire) ?

Il existe plusieurs types de problèmes en lien avec cette articulation. On peut les regrouper en plusieurs catégories :

Raideur à la mâchoire : La personne avec cette problématique présente des douleurs avec une difficulté et une diminution d’ouverture de la bouche. Cela peut nuire à son alimentation (par exemple, lorsque l’on croque dans une pomme). Cette condition peut être causée par une raideur importante de l’articulation temporo-mandibulaire et des structures qui la composent ainsi que par des tensions au niveau des muscles de la mâchoire. Ces raideurs peuvent se manifester après une séance chez le dentiste ayant nécessité une ouverture soutenue de la bouche.

Les bruits articulaires : Plusieurs bruits articulaires de différentes intensités, dont les craquements, peuvent être présents à l’articulation temporo-mandibulaire. On peut les diviser en 2 grands groupes aux étiologies différentes.

  • Petits bruits articulaires (les « clics ») : La temporo-mandibulaire est constituée de la mandibule qui s’articule sur l’os temporal. L’articulation entre ces deux os est munie d’un disque articulaire, qui exerce en quelques sortes le rôle d’amortisseur. Il arrive que ce disque puisse rester momentanément coincé durant le mouvement de la bouche et qu’il affecte la « fluidité » du mouvement. Cela peut produire un petit bruit (un clic audible), douloureux ou non, lorsque le disque se repositionne en position normale. Ce bruit est souvent accompagné d’une ouverture de la bouche avec une déviation plus marquée d’un côté.

TMJ Anatomie Naru orthoLemay 2.com 300x253

  • Bruits articulaires plus prononcés (les « clunks ») : Plusieurs raisons peuvent expliquer que l’articulation temporo-mandibulaire soit mobile au-delà de la normale. Cette hypermobilité peut entraîner un déplacement excessif du condyle, soit l’extrémité arrondie de la mandibule, et créer un craquement fort généralement à la fin de l’ouverture de la bouche.
    • Un blocage de l’articulation peut survenir lorsque le disque articulaire qui surplombe le condyle reste coincé durant le mouvement, mais ne peut se repositionner dans sa position normale. Il en résulte une diminution très forte de la capacité à ouvrir ou même fermer la bouche, et donc beaucoup de douleur.

Pourquoi consulter un physiothérapeute pour une dysfonction de la temporo-mandibulaire ?

Les physiothérapeutes formés dans le traitement de cette articulation peuvent vous aider à améliorer toutes les conditions énumérées ci-haut. L’évaluation initiale en physiothérapie permet de déterminer les causes de la problématique et de les traiter. Par la suite, votre physiothérapeute sera en mesure de :

- Donner des conseils de toutes sortes : antalgie, posture, exercices, etc.

- Traiter les raideurs au cou et les tensions musculaires dans cette région

- Traiter les raideurs articulaires et les tensions musculaires à la mâchoire et à la tête

 

Conseils de base pour les problématiques temporo-mandibulaires

Gérez la douleur

Si la douleur est forte et aiguë, il est possible d’appliquer de la glace au niveau du visage. Par la suite, la chaleur peut permettre un relâchement musculaire des structures de cette région. Dans tous les cas, n’oubliez pas que le visage est une zone sensible. Vous devez y aller avec modération et précaution dans l’application du chaud ou du froid.

Certains patients peuvent vouloir utiliser de la médication analgésique ou anti-inflammatoire pour diminuer les douleurs. Il est important de consulter votre médecin ou votre pharmacien pour vous guider dans l’usage de la médication.

Automassage

Il est possible de débuter par vous-même le relâchement de certains muscles qui peuvent amener des troubles de la mâchoire. 

  • Faites une pression ou des mouvements circulaires au niveau des tempes pour débuter à relâcher le muscle temporal.
  • Faites le même type de massage à la région arrière de la joue pour relâcher un muscle souvent très raide à la mâchoire, le masséter.

Pensez à l’effet de vos petites habitudes quotidiennes sur votre mâchoire 

Les dents devraient en moyenne rester en contact entre elles pour un total maximum d’environ 17 minutes par jour.

Ainsi, l‘excès des habitudes amenant à serrer les dents de façon soutenue peut avoir des effets délétères sur nos articulations temporo-mandibulaires. Par exemple, les adeptes de gommes à mâcher ont un temps de contact entre les dents bien supérieur à la normale.

Voici d’autres exemples d’habitude ayant un impact potentiellement négatif sur la mâchoire :

  • Serrer les dents
  • Se ronger les ongles
  • Sucer son pouce

Effet du stress

Serrer les dents est une habitude courante en situation de stress. Ceci peut augmenter grandement les tensions musculaires autour de l’articulation temporo-mandibulaire et peut l’affecter négativement.

            Voici quelques conseils à intégrer :

  • Prendre conscience de la situation
  • Tenter des exercices de respiration abdominale
  • Utiliser des techniques de relaxation ou de méditation

Effet de la posture 

Une posture avec un port de tête antérieur (le menton avancé) augmente la pression des dents en postérieur de la bouche. Cela favorise l’augmentation des tensions musculaires sur les muscles de la mâchoire. Il y a donc un potentiel de créer des problématiques à cette articulation.

C’est pourquoi il importe de viser un allongement de la colonne globale, surtout en position assise. Imaginez un fils qui tire l’arrière de votre tête vers le haut, favorisant l’allongement de tout votre dos et de votre cou. Durant le travail à l’ordinateur, il peut être pertinent de prendre des pauses fréquentes de courtes durées pour corriger sa posture (micro-pauses).

Alimentation

En cas de douleur à la temporo-mandibulaire, il est conseillé de modifier sa diète pour éviter de soumettre l’articulation à un effort supplémentaire. Dans un premier temps, il est pertinent d’éviter les aliments difficiles à mastiquer comme du pain (de type baguette, ciabatta, pita, etc.), de la viande rouge ou peu cuite, certains légumes crus (tel que des carottes) et des noix. Il faut également limiter toutes bouchées qui nécessitent une grande ouverture (par exemple les pommes ou les hamburgers).

Vous avez des questions sur les traitements de l’articulation temporo-mandibulaire ou vous pensez avoir besoin d’un rendez-vous ?

Plusieurs de nos thérapeutes sont formés dans cette approche et peuvent vous aider, n’hésitez pas à nous contacter !

 

À consulter également :
Quand mettre du chaud ou du froid sur une blessure ?
Qu'est-ce qu'un technologue en physiothérapie ?
Une meilleure posture avec ma tablette

Rimouski

Clinique physio ergo Sylvain Trudel
Clinique des Commotions cérébrales
CIREQ
Clinique de l'Enfance

333, av. de la Cathédrale, 3e étage
Rimouski (Québec) G5L 5J5

Téléphone : 418 721-0027
Télécopie : 418 723-7911

clinique.rimouski@sylvaintrudel.com

Amqui

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

37, St-Benoît Est, bureau 22
Amqui (Québec) G5J 2B8

Téléphone : 418 629-4833
Télécopie : 418 629-1386

clinique.amqui@sylvaintrudel.com

Mont-Joli

Clinique physio ergo Sylvain Trudel

1665, boulevard Gaboury
Mont-Joli (Québec) G5H 3J1

Téléphone : 418 775-2808
Télécopie : 418 775-6490

clinique.montjoli@sylvaintrudel.com